Macarons Montpellier

La Maison Roux et le macaron provençal et languedocien

La Maison Roux est née de la volonté de remettre au gout du jour un biscuit traditionnel autour de valeurs d’authenticité …

C’est une biscuiterie artisanale spécialisée dans la fabrication de biscuits macarons moelleux selon la recette ancestrale servie à la table des comtes du Languedoc et de Provence depuis le haut moyen-âge. Le macaron traditionnel est un biscuit moelleux dont l’ingrédient principal est l’amande. Dans la recette originale, il n’y a ni ganache, ni crème.

« Un biscuit millénaire »

Originaire du bassin méditerranéen, berceau des amandiers, le macaron s’est progressivement répandu à travers la France depuis le haut moyen-âge. On le trouve aujourd’hui aux quatre coins de la France avec des variantes imprégnées par les terroirs et les cultures régionales. La recette remise au goût du jour par la « Maison Roux » et celle du macaron Provençal ou macaron languedocien. Cette recette se caractérise par le fait que les étés étant chaud et sec en pays méditerranéen, les gens avaient l’habitude d’accoler les 2 coques l’une contre l’autre pour conserver le moelleux du biscuit plus longtemps.

 

Notre état d’esprit

Passionnés et militants du goût, nous utilisons des matières premières naturelles que nous sélectionnons rigoureusement …

« Pour une alimentation saine et équilibrée, sans excès ... »

Pour retrouver les saveurs authentiques, nous utilisons le minimum d’ingrédients nécessaire à la confection de nos macarons et autres gourmandises. Pour que chaque saveur s’exprime pleinement, nous sucrons très peu l’ensemble de nos recettes. Nous n’utilisons aucun conservateur.

Tous nos fournisseurs sont certifiés BIO et équitable. Dans la mesure du possible, nous travaillons avec des fournisseurs locaux (ex. : Châtaignes des Cévennes, Fleur de sel de Camargue, etc.).

« Une démarche éthique et responsable favorisant la solidarité et le zéro déchet »

Nos macarons sont essentiellement vendus en vrac en direct, en magasins BIO et en épiceries Vrac.

Notre démarche transparente s’illustre dans le fait que notre atelier est ouvert à tous. Il est possible d’assister à la fabrication au travers d’une grande baie vitrée qui donne sur notre laboratoire.

 

Nos labels de Qualité

Les certifications et les labels consacrent la qualité du travail et de l’éthique d’un artisan. Ils sont un marqueur fort qui permettent au consommateur de s’assurer de la qualité des produits qu’il achète.

Toutes nos gourmandises et nos matières premières sont certifiées BIO, labellisée « Sud de France » et garanties sans gluten, sans lactose et sans conservateurs

  • Bio : Nous sommes certifiés BIO par Ecocert France. Le label BIO européen garanti au consommateur que les produits sont réellement BIO
  • Sans Gluten : Nous garantissons nos produits « Sans Gluten » et sans lactose par un marquage sur nos étiquettes
  • Sans Lactose : Nous garantissons nos produits « Sans Lactose » et sans lactose par un marquage sur nos étiquettes
  • Sud de France : Nos produits sont labellisés « Sud de France BIO » ce qui garantis l’authenticité des recettes et que nous fabriquons toutes nos gourmandises en Occitanie avec l’utilisation de produits régionaux dans la mesure du possible.
  • Artisan Occitan : Nous sommes une entreprise artisanale inscrite au répertoire de la chambre des métiers et de l’artisanat de Montpellier sous le numéro 750 675 258 RM34.

Nous offrons une sélection de parfums de macarons qui s'adaptent aux rthymes des saisons.

        

Accès

A proximité de la place Saint Denis et des halles Laissac au cœur du centre historique de Montpellier

  • A pied : 5min de la Comédie et de la gare.
  • En tram : à 100m des arrêts de Tram "Saint Denis" et "Observatoire" déservis par les ligne T3 et T4.
  • En voiture : à 200m du parking Gambetta. 

L'histoire du Macaron de Provence

       Nos macarons sont issus de la recette ancestrale servie à la table des Comtes de Provence et du Languedoc depuis le haut moyen-âge.

Le macaron apparaît en Europe au Moyen Âge où il va se diversifier et trouver de nouvelles formes et saveurs. Avant de s'unir deux à deux, ce petit gâteau à base d’amandes, de sucre et de blancs d’œufs, croquant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur se présentait tout seul.

Certains prétendirent que ce « nombril du moine (Larousse gastronomique) » fut créé en 791 dans un couvent près de Cormery. D’Italie, il passe en France à la Renaissance. C’est en effet Catherine de Médicis qui a fait découvrir au XVIe siècle les « maccherone » aux Français. Curieusement, il n'est pas mentionné dans le Traité des confitures et fardements publié par Nostradamus en 1552. C’est sans nul doute à cette époque qu’il investit la table des Comtes de Provence.

La première recette de macaron figure dans un ouvrage du début du XVIIe siècle. En 1660, le pâtissier « Adam » en aurait offert au mariage de Louis XIV à Saint Jean de Luz. Enfin, en 1792, à Nancy, le macaron est apparu sous l'égide des Dames du Saint-Sacrement (plus connu sous le nom des sœurs macarons, dont une rue porte ce nom), dans une recette tenue secrète depuis le XVIIIe siècle.

C’est seulement à la fin du XIXe siècle que naît le macaron parisien, bien différent du macaron de Provence. Un cœur de crème au beurre ou de confiture/compote est en effet rajouté entre les deux coques du macaron parisien. On le trouve dès 1880 dans le quartier de Belleville à Paris.